Comment soumettre ses photos à un blogue de mariage ?12 août 2014, par Émilie

Aujourd’hui, je voudrais m’adresser aux professionnels du mariage qui nous lisent et qui se demandent comment faire pour que leur travail soit publié sur le blogue.

Comme vous le savez, un blogue n’existerait pas sans des images et des professionnels qui ont créé ces images. Avec Charlotte, nous sommes extrêmement reconnaissantes que des professionnels des Etats-Unis et du Canada aient accepté de nous confier leurs images. C’est un honneur et un privilège pour nous de montrer leur travail.

Donc, depuis le début de Crazy in Love, nous avons fait beaucoup de recherches pour trouver des choses inédites, originales et singulières. Mais sachez que nous acceptons aussi des soumissions, comme mentionné ici.

Mais aujourd’hui, je voudrais dépasser le cadre de Crazy in Love et m’adresser aux professionnels qui ont envie de voir leurs images être publiées mais qui ne savent pas comment s’y prendre. Voici donc en quelques étapes simples ce qu’il faut faire pour soumettre son travail.

Et quand je parle de professionnels, je ne parle pas seulement de photographes, mais je m’adresse à tout professionnel du mariage : styliste, maquilleuse-coiffeuse, pâtissier, graphiste…

Attention : Si vous n’êtes pas l’auteur des photos et que vous soumettez un mariage ou une séance, soyez sûr d’obtenir l’autorisation du photographe. 

1. Préparer ses photos

C’est l’étape de base à ne pas négliger. Ne vous contentez pas d’envoyer un email à une blogueuse en disant : « Ah j’ai un super mariage qui va t’intéresser ! » Gagnez du temps, et faites gagner du temps au blog en envoyant directement une sélection d’images du mariage ou de la séance en question. Un minimum de 50 photos est demandé pour les mariages, et environ 30 pour les séances fiançailles ou day after.

Consultez chaque blogue pour connaître la taille des photos que vous devez envoyer. Chaque blogue a ses spécificités. A Crazy in Love, les photos doivent faire 700 px de large.

Idem pour la manière d’envoyer ses photos, c’est à voir avec chaque blogue. Consultez leur page « Soumettre un mariage » pour en savoir plus (Dropbox, Wetransfer, etc.).

2. Bien sélectionner ses images

Le but d’un blogue de mariage est d’inspirer les futurs mariés. Donc, il faut toujours penser à cela lorsqu’on sélectionne ses photos (et non, on n’envoie pas les 567 photos du mariage en pensant que la blogueuse va faire sa sélection elle-même). Il faut donc penser : émotion, inspiration, originalité. En quoi le mariage que vous soumettez est-il « publiable »? Est-ce que le lieu était insolite? La décoration était-elle originale? Les mariés ont-ils une histoire exceptionnelle à raconter?

Il faut garder cela en tête et envoyer des photos qui racontent en quelques images la journée du mariage : préparatifs, first look, cérémonie, portraits, réception. Non, le blogue ne publiera pas les 47 photos de groupe, ni les photos de danse enflammée de Tata Georgette ! Votre sélection doit être cohérente.

3. Bien cibler le blogue de mariage qui vous correspond

Oui, vous avez bien lu ! Chaque blogue de mariage a son style et sa ligne éditoriale. Par exemple, Crazy in Love publie les mariages de la Côte Est de l’Amérique du Nord, donc si vous arrivez avec un superbe mariage en Californie, hé bien on ne le publiera pas. Pas parce qu’il est n’est pas beau mais juste parce qu’il ne rentre pas dans notre ligne éditoriale et qu’on doit s’y tenir. Pour quelle raison ? Parce qu’il vaut mieux se concentrer sur une chose et le faire bien, plutôt que de s’éparpiller et être médiocre. Donc, que vous ayez un mariage rock’n roll, DIY, vintage, rustique, de destination, à NYC, ou à Santa Barbara, il y a un blogue de mariage fait pour vous dans ce monde. Mais si vous avez sous la main un mariage rustico-rock’n roll-DIY photographié à NYC, on vous attend chez Crazy in Love !

4. Fournir une liste des prestataires du mariage

Cette étape est souvent oubliée mais elle est primordiale. Bien sûr le blogue pourrait faire ses recherches lui-même auprès des mariés, mais n’oubliez pas que chaque blogue reçoit plusieurs soumissions par jour, et ne peut pas gérer chaque demande comme si elle était la seule. De plus, vous connaissez bien mieux vos clients que nous, et il sera plus facile pour vous d’obtenir ses informations (que vous avez peut-être déjà parfois !).

5. Demander à vos clients un témoignage ou un récit de leur mariage

Cela peut vous paraître bizarre, mais un témoignage des mariés est un plus lorsque vous soumettez vos photos. Vos photos ont plus de chance d’être publiées rapidement si le blogue peut présenter immédiatement un article complet, plutôt que de contacter lui-même les mariés et de devoir mettre la publication en attente. Pas besoin d’écrire un roman, quelques anecdotes et détails sur l’organisation et la journée du mariage suffiront et rendront l’article bien plus intéressant.

6. Partagez la bonne nouvelle !

Un blogue publie votre travail? Parlez-en ! Tweet, post sur Facebook, article sur votre blogue… le but d’une publication est de faire parler de vous bien sûr, mais le blogue souhaite également acquérir de nouveaux lecteurs à travers vous. C’est un situation « gagnant-gagnant », alors n’hésitez pas à partager !

7. N’attendez pas toujours qu’on vienne vous chercher !

Ma devise a toujours été : « qui ne tente rien n’a rien ». Oui, vous aurez des refus, tous les mariages que vous soumettrez ne seront pas forcément publiés. Un blogue peut avoir publier un mariage vintage dernièrement, et vous vous arrivez avec votre mariage vintage que vous adorez et qui est super beau, mais bon malheureusement le blogue a une ligne éditoriale à respecter (voir #3). Mais si vous revenez la fois suivante avec un autre mariage original, vous pourrez être publié. Ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas parce que on vous a dit non une fois qu’il ne faut pas retenter. Et pareil, si on vous a dit oui une fois, cela ne donne aucun privilège pour des futures publications. Chaque mariage est différent et tout est traité au cas par cas. Donc, c’est sûr que c’est flatteur de se faire demander des affaires, mais parfois cela fait du bien aussi de sortir de sa zone de comfort et de se lancer !

On attend vos soumissions ! Go, go, go!!!

Crédit photo : Emilie Iggiotti

 

Par Émilie

J’aime (un peu trop) le café, les sushis et la tarte au citron meringuée. Je connais les répliques de Pretty Woman par coeur.

Votre commentaire...

TOUS LES CHAMPS SONT OBLIGATOIRES