Qu'est ce que j'ai retenu de "La robe de ma vie" ?21 juin 2017, par Charlotte
La robe de ma vie M6 - Critique emission sur le mariage

Il y a quelques jours, j’ai lu le billet de La mariée en colère indiquant que la nouvelle télé-réalité sur le monde du mariage nommé La robe de ma vie était enfin diffusée sur M6. Elle y donnait aussi son avis, je vous laisse lire son billet. Après TF1 et son « 4 mariages pour 1 lune de miel » dont je vous avais déjà parlé, on focusse donc sur la robe avec M6, le tout présenté par Cristina Cordula bien évidemment.

Je vous avoue que je ne me suis pas précipitée pour aller voir en replay de quoi il s’agissait. Je parle de replay car je n’ai pas de TV chez moi et je ne souhaite surtout pas en avoir. Puis vendredi dernier, j’avais envie de regarder une émission tv pour ma pause de midi, et la format est d’environ 50 minutes, alors c’était parfait pour me détendre devant mon assiette estivale.

– Le concept –

Une future mariée cherche la robe de ses rêves pour son jour J. Elle arrive dans une boutique pour un essayage de 3 modèles accompagnée de 2 ou 3 personnes, habituellement ses amis, belles-sœurs, cousines, cousins, de sa maman, voir même de son futur époux. Bien sûr, c’est le clash entre les accompagnants entre eux, ou entre la mariée et ses accompagnants… voir même avec les vendeurs de robes de mariée…

En fait, le côté télé-réalité de cette émission est ici. On gère plus les émotions des uns et des autres plutôt que de nous expliquer le style, la colorimétrie ou encore les matières utilisées pour la robe essayée… Moi c’est le genre de trucs qui me faisaient rire il y a encore quelques années mais à 30 ans, je vous assure que de voir une future belle-sœur être insultante envers la maman de la mariée ou avec la mariée elle-même, j’ai juste envie de lui faire un cours sur la tolérance, la bienséance ou tout simplement le civisme. Des fois, je trouve qu’on utilise un peu trop le prétexte d’être « cash » ou naturel(le) pour être mal-poli(e).

D’un autre côté, ça doit peut-être rassurer certaines futures mariées dans le sens où il n’y a pas que dans leur famille/ belle-famille/ entourage que tout le monde donne son avis sans même se dire qu’on ne l’a même pas demandé.

– Les boutiques de robes de mariée proposées –

J’avoue que je trouve en général que les boutiques de robes de mariée proposées se ressemblent beaucoup. J’aurais préféré des créateurs plus locaux. Là j’ai l’impression qu’il s’agit beaucoup de vendeurs et non de créateurs. Mais c’est mon avis personnel, je suis pour l’achat local, même dans un mariage.

Par contre, j’ai été surprise par la qualité du discours de certains vendeurs qui ont plutôt un comportement d’aide envers la mariée plutôt que de vouloir faire le show. Je pense notamment aux 3 vendeuses de la boutique Champs-Elysées Mariage située à Toulon qui sont toutes les 3 différentes mais vraiment très drôles, voir touchantes. J’aime beaucoup le surnom que la voix off (merci la voix française de Julia Roberts) leurs donne : les drôles de dames. Véronique, la directrice de la boutique a eu, je trouve un comportement exemplaire avec une future mariée de 20 ans qui n’arrivait pas à couper le cordon familial. Voilà, moi je préfère les vrais moments de complicité entre la future mariée et son entourage plutôt que les remarques déplaisantes.

Quant à la qualité des robes proposées, j’avoue que nous n’avons pas toutes et tous les mêmes goûts. Donc personnellement à part 2-3 modèles, le reste j’ai eu du mal. Mais vraiment, le choix d’une robe de mariée est beaucoup trop personnel pour émettre un jugement. Je pense aussi que beaucoup de mariées pensent ne pas avoir le budget pour aller trouver une robe dans un atelier de création ou carrément la faire faire sur mesure. Alors que finalement, ça peut être bien plus abordable que certains modèles en boutique.

– Le recrutement –

 Bon, c’est là que ça se corse un peu… Vous savez que j’ai été hallucinée des méthodes de recrutement de « 4 mariages pour 1 lune de miel« , à croire qu’ils avaient un détective privé qui faisait toutes les mairies pour la publication des bancs et qui se renseignait pour avoir le numéro de téléphone des mariées.

Là, méthode plus stagiaire – on va dire ça comme ça – car j’ai eu le droit à une publication directement sur la page Facebook du blog << vous pouvez cliquer directement pour la voir. Allo la planète politesse, quand on veut que les blogs diffusent une annonce, on peut passer directement par un mail au lieu de nous mettre directement un mot sur notre mur Facebook. Pour moi, c’est clairement un synonyme de non-formation et donc de manque d’effectifs au niveau de la production. Malheureusement, quand on met en place une émission pour une telle chaîne, l’amateurisme n’a pas sa place et il y a une forme de non-respect pour le monde du mariage. Business is business ! Et ça, je ne cautionne vraiment pas.

– Je recommande ou pas ? –

Je suis mitigée. Si vous n’avez rien au programme. Par contre, pour les futures mariées qui ont besoin de se rendre compte que c’est autant le bordelousse chez les autres que chez elle… En gros, c’est un peu le Say Yes to the Dress à la française, sauf que nous ne sommes pas chez Kleinfeld Bridal.

Alors si vous souhaitez vous faire votre propre avis sur cette émission, rendez-vous du lundi au vendredi à 16h20 sur M6 ou comme moi, en libre accès sur M6 Replay quelques heures après la diffusion à la télévision.

Par Charlotte

J’aime écrire mes articles devant un bon dessert sans gluten et des tonnes de thé. Parce que la vie est un petit nuage de barbe à papa.

2 commentaires

  1. Emilie
    -
    28 juin 2017

    Hahaha! J’ai regardé 15 minutes et ensuite j’ai trouvé ça assez ennuyeux… je préfère La Reine du shopping! hahaha!

    • Charlotte
      -
      29 juin 2017

      Tu me fais rire. Ma petite sœur préfère aussi cette émission. Moi, c’est vraiment pas mon truc. Je n’arrive pas à adhérer au concept. Ah Ah !!!!

Votre commentaire...

TOUS LES CHAMPS SONT OBLIGATOIRES