Le monde du mariage & moi #19 janvier 2017, par Charlotte

Pour cette nouvelle année, j’ai envie de vous présenter des articles différents dans divers domaines. Je me suis rendue compte que je ne vous ai jamais parlé de pourquoi j’aime autant le monde du mariage. Quelles ont été les différentes étapes pour qu’aujourd’hui Crazy in Love existe et que ce blog va bientôt devenir une entreprise ? C’est exactement de quoi vont parler ces articles. J’espère que cela vous aidera donc à comprendre mon amour pour le monde du mariage et pourquoi je préfère communiquer sur le monde du mariage & créer des services pour aider les entrepreneurs du milieu à avoir une communication qui leur ressemble, plutôt qu’organiser des mariages…

– 15 ans, le déclic –

Vous allez tellement rire !! Je pensais depuis des plombes que mon déclic avait eu lieu à 17 ans mais après vérification non. Pour fêter mon 15ème anniversaire, le 29 juillet 2001, j’ai décidé d’aller au cinéma. Avec ma grande soeur, nous sommes allées voir Un mariage trop parfait avec Jennifer Lopez. Je suis tombée en amour complet avec le monde du mariage à ce moment-là et avec l’organisation de mariage. Quel bonheur de pouvoir aider les futurs mariés à trouver le lieu parfait, la robe idéale, les fleurs, le traiteur, la décoration, les invitations etc.

J’avais déjà un cahier d’inspirations que je trainais depuis le collège (une sorte d’ancêtre de Pinterest) où je rassemblais toutes les images qui m’inspiraient et que j’avais vraiment envie de garder précieusement avec moi. A partir de ce fameux anniversaire, j’ai donc rempli mon cahier de robes de mariées Elie Saab et de designs de tables somptueux. J’avais un style à ce moment très porté sur les diamants et les paillettes ! Ce qui me fait bien rire aujourd’hui.

– Etudes en Hôtellerie-Restauration –

C’était bien beau de rêver à ce monde de mariages mais si je voulais vraiment en organiser, il fallait absolument que je puisse savoir quels types d’écoles/ études je devais faire. C’est pour ça qu’à 17 ans, alors que j’étais en terminale, je me suis rendue au salon du mariage à Montpellier pour rencontrer des professionnels. J’étais équipée. Je rigole encore de la manière dont j’étais habillée… comme une femme de 30 ans avec des talons de 12 cm (oui pour faire un salon du mariage, quelle idée). Je crois que je regardais bien trop de séries américaines ! C’est là que nous avons rencontré un traiteur qui était aussi design d’événements et il nous a indiqué qu’il fallait absolument que je fasse des études d’hôtellerie-restauration qui sont la base du métier. Nous avons donc embarqué dans la recherche de l’école parfaite avec mes parents : Documentation, visites, dossiers de candidature… Et finalement, j’ai choisi d’aller passer 3 ans d’études (parce que le BTS Hôtellerie-Restauration a une mise à niveau pour les élèves n’ayant pas suivi un cursus hôtelier en amont) à Saint-Chély-D’Apcher en Lozère dans un lycée privé nommé Sacré Coeur. Sincèrement, moi qui ne voulais absolument pas faire de cuisine dans mes études (gourmande comme je suis), ça a été l’un des meilleurs choix de ma vie. Cette école m’a appris TOUTES les bases pour n’importe quel type de métiers : la persévérance, la reconnaissance, la ponctualité, la discipline, le self-control, l’excellence et la rigueur. Vous avez l’impression que je parle d’une école militaire ? C’était presque ça dans certaines matières et au quotidien car je crois n’avoir jamais autant porté de tailleurs et talons de ma vie. Mais ce genre d’enseignement apporte vraiment beaucoup dans la vie de jeunes à être prêts à n’importe quelle situation.

Mon rêve toujours en tête, j’ai donc cherché lors de ma deuxième année d’études, un stage dans le service événementiel d’un hôtel de luxe afin de pouvoir enfin être sur le terrain. C’est ce qu’on découvrir dans Le monde du mariage & moi #2.

Crédits des professionnels

Photo par Sweet Ice Cream Photography via unsplash, retouchée sur Canva.

Par Charlotte

J’aime écrire mes articles devant un bon dessert sans gluten et des tonnes de thé. Parce que la vie est un petit nuage de barbe à papa.

Votre commentaire...

TOUS LES CHAMPS SONT OBLIGATOIRES