Rencontre avec Atelier Carmel23 juin 2014, par Émilie

Le but de notre blogue étant de vous présenter les meilleurs professionnels du mariage du Québec, et notamment de Montréal, nous allons vous présenter une série de portraits de professionnels talentueux et au top dans leur domaine.

Pour cette première rencontre, je vous fais découvrir Carmel, fleuriste extraordinaire derrière Atelier Carmel.

——–

1/ Carmel, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis d’abord et avant tout une amoureuse de la nature, et travailler avec les fleurs est ma façon de partager cette passion avec les gens. J’adore les branches et les herbes, les petites mousses, les fleurs originales… Ceci donne à mon travail un look très organique et naturel, un peu comme un bouquet qui arriverait tout juste du jardin.

Photo par Lisa Renault

2/ Peux-tu nous décrire ta manière de travailler, depuis la rencontre avec les mariés jusqu’au jour du mariage?

Dès le départ, ma priorité est de créer autour des besoins des mariés. C’est leurs goûts et leur budget qui règnent! Après avoir échangé quelques courriels qui couvrent les infos de base (comme la date du mariage), on procède à une première rencontre. Le but est d’établir ce dont ils ont besoin de façon spécifique (nombre de centres de tables, de boutonnières, de bouquets, etc.) et le budget dont ils disposent. Ensuite je joue un peu avec les sous et je montre aux mariés comment je distribuerais l’argent, et ce que je pourrais leur offrir pour ce prix. Je trouve cette approche non seulement plus efficace, mais elle évite aussi le désenchantement qui est inévitable quand on tombe amoureux de pièces qu’on ne peut pas se payer. J’explique souvent que mon travail est de montrer à mes clients si leurs attentes sont raisonnables pour ce qu’ils veulent dépenser! Lorsque le budget préliminaire est établi, je prépare un babillard sur Pinterest et je commence le travail de design. Cet outil formidable me permet de proposer des fleurs et des idées à mes mariés et de recueillir leurs commentaires. Trop pratique pour les gens qui ont de la difficulté à visualiser! On passe ainsi quelques mois à bâtir un concept, un style, une palette de couleurs. Une particularité de mon travail est que je demande à mes mariés de me faire confiance et de me laisser choisir leurs fleurs. C’est ce qui donne les meilleurs résultats… Puisque je travaille beaucoup avec des fleurs locales et des produits originaux, les choix final des fleurs est souvent fait à la dernière minute, quelques jours avant le mariage, selon les disponibilités et les prix. Ceci dit, on aura préalablement fait une sélection large de ce que je pourrais utiliser, environ une douzaine de fleurs, histoire d’éviter d’inclure celles qui déplaisent au couple. Quand arrive finalement le mariage, je réunis les fleurs de mes différents fournisseurs, puis je vais cueillir moi-même les petits éléments uniques qui manquent. J’assemble les bouquets et les arrangements le plus tard possible, souvent la veille du mariage, pour assurer une fraîcheur exceptionnelle.

Photo par Emilie Iggiotti

3/ Quelles sont tes fleurs préférées ?

Quelle question impossible! Mes préférences changent de saison en saison… Au printemps j’ai un faible pour les jacinthes, les renoncules et les branches fleuries. En été, les zinnias et les scabiosas, surtout celles qui sont presque noires… En automne, les dahlias sont rois, ainsi que les branches de petits fruits. En hiver, on se repose!

Photo par Emilie Iggiotti

4/ Peux-tu nous donner une idée des tendances 2014 dans la catégorie fleurs ?

La tendance de personnaliser le plus possible son mariage touche aussi les fleurs. Tout est permis!
1. D’abord, la couleur… Pourquoi se limiter au blanc, au crème ou aux couleurs pastels? Les bouquets pêche, orange, fucshia, les couleurs riches et saturées sont une merveilleuse façon d’ajouter une touche originale à un mariage.
2. Puis, l’utilisation de végétaux originaux est de plus en plus populaire. Les feuillages, qui autrefois servaient essentiellement à cacher les tiges de fleurs, maintenant leur volent la vedette. Bégonias, fougères, succulents, graminés, vignes et branches de toutes sortes donnent aux arrangement le look organique qui est si prisé. Idem pour l’utilisation d’éléments comestibles, fruits et légumes de toutes sortes, et on parle même du « foodie bouquet »!
3. Pour ce qui est de la déco des tables, beaucoup de couples optent pour un centre de table composé de plusieurs contenants ou bouteilles dépareillés au lieu d’un seul bouquet. Ce look est particulièrement magnifique sur de longues tables rectangulaires.
4. Finalement, les couronnes de fleurs seront très tendance cet été. Simple et délicate ou dramatique et spectaculaire, plusieurs mariées oseront la couronne cet été.

Photos par Emilie Iggiotti

5/ Si tu devais faire le bouquet d’un mariage de rêve, ce serait le bouquet de qui ?

Pas besoin de réfléchir très longtemps à cette question… Mon mariage de rêve serait celui de Win et Régine de Arcade Fire. Si quelque’un les connait, passez le message SVP!

Photo de gauche par Atelier Carmel / Photo de droite par Emilie Iggiotti

6/ Quelques conseils pour les futures mariées qui nous lisent…

Je crois fermement que la planification d’un mariage peut être une expérience agréable, et sans aller jusqu’à dire que ce sera une aventure relaxante, ça n’a pas besoin d’être hyper stressant non plus. Un facteur clé est de s’entourer de gens qui vous encouragent et vous supportent. Ce conseil est autant valable pour la famille et les amis que pour les fournisseurs que vous choisissez. Que ce soit la demoiselle d’honneur qui déteste toutes les robes que vous lui proposez, le garçon d’honneur qui rate tous les rendez-vous que vous fixez, ou les membres de la famille qui ont des exigences déraisonnables, laissez-leur gentiment savoir que vous avez décidé de vous mettre en premier! Pour les fournisseurs, c’est encore plus facile… Choisissez ceux qui vous écoutent, que vous n’avez pas le sentiment de déranger avec vos questions (même si vous en avez beaucoup!), qui prennent en considération vos goûts et votre budget plutôt que les leurs. Il y a tellement de gens talentueux dans l’industrie du mariage, aucun besoin de se limiter à quelqu’un avec qui vous n’avez pas plaisir à collaborer!

Photo : Emilie Iggiotti

Merci à Carmel de nous avoir accordé son temps précieux en cette saison des mariages qui a commencé depuis début mai ! Pour contacter Carmel, rendez-vous sur son site internet.

Par Émilie

J’aime (un peu trop) le café, les sushis et la tarte au citron meringuée. Je connais les répliques de Pretty Woman par coeur.

Votre commentaire...

TOUS LES CHAMPS SONT OBLIGATOIRES